image menu
  1. Accueil
  2. News-Actualités
  3. Faits-divers
  4. Ici...

Il tue sa femme qui refusait d'avoir des relations sexuelles et écope de 7 ans ferme

image : Il tue sa femme qui refusait d'avoir des relations sexuelles et écope de 7 ans ferme

La sanction vient de tomber deux ans après qu'un jeune homme de la localité de Kahel dans le département de Nioro du Rip eût tué sa femme sous prétexte qu'elle refusait d'entretenir des relations sexuelles avec lui. Il écope d'un emprisonnement ferme de sept ans et d'une amende à verser à la famille de la victime d'un montant de 15 millions de F CFA.

La Chambre criminelle du Tribunal de Grande instance (TGI) de Kaolack a été tendre avec le jeune meurtrier d'une vingtaine d'années si l'on en juge la requête du procureur qui voulait que le mis en cause passe le restant de sa vie derrière les barreaux (il a donc requis la perpétuité) pour cet acte odieux. L'avocat de ce dernier quant à lui, soulignant que son client n’avait pas bénéficié de l’assistance d’un avocat dès les premières heures de son interpellation, avait brandit le règlement numéro 5 de l’UEMOA pour exiger la nullité du procès verbal. Et se rendant à l'évidence qu'il n'obtiendrait pas gain de cause, l'avocat de l'accusé a plaidé la requalification des faits en "coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Suite à cela, le juge a rendu son verdict condamnant le jeune mari à sept ans de prison suivi d'une amande de 15 millions.

Pour rappel, c'est le père du condamné qui avait avertit les gendarmes après s'être rendu compte que sa belle fille avait rendu l'âme. Les pandores n'avaient pas tardé à investir les lieux, avant d'arrêter le mari de la victime qui leur avait ensuite confié que sa défunte femme invoquait une maladie depuis quelques jours pour manquer le rendez-vous du devoir conjugal.

Source : La Rédaction de Guestoul avec APS

Les dernières actualités