image menu
  1. Accueil
  2. News-Actualités
  3. Faits-divers
  4. Ici...

Kédougou : Un accident fait trois morts et plusieurs blessés graves

image : Kédougou : Un accident fait trois morts et plusieurs blessés graves

Un  horrible accident à eu lieu ce dimanche à Kédougou sur la route nationale 7. Le bilan a fait état de trois personnes décédées et de plusieurs autres avec des blessures  graves.

A en croire Rfm, il s’agit d’un choc entre une voiture « 7 places » et un camion malien, à Ngary Sékatou, localité située à 13 kilomètres de la commune de Kédougou, sur la route de Tambacounda. Les accidents de la circulation provoquent chaque année plus de 1,2 million de décès et 20 à 50 millions de traumatismes non mortels à travers le monde, soit 3 000 décès par jour dans le monde entier. La majorité des victimes sont des usagers vulnérables, c’est-à-dire des cyclistes et des motocyclistes.

Dysfonctionnement du système de circulation

Le phénomène s’explique par le dysfonctionnement du système de circulation dans lequel interagissent le type de véhicule, la voie, le comportement de l’usager, les politiques locales…avait soutenu le général à la retraite Lamine Cissé, Pca du comité de pilotage de Partners West Africa (Pwa).

532 morts par an

Au niveau national, sur une période de quatre ans, entre 2014 et 2017, le pays a perdu 2 mille 130 personnes sur les routes, soit une moyenne annuelle de 532 morts par an. «C’est trop pour une population de 14 millions d’habitants, un parc automobile de 600 mille véhicules. Quand on fait le ratio, on est de très mauvais élèves», s’est indigné Matar Faye, directeur exécutif de la Nouvelle prévention routière du Sénégal ; d’où la nécessité pour chacun de renforcer sa vigilance, mais aussi la formation qui est un levier de changement de comportements.

Manque de formation, ignorance des règles de circulation…

«Tous les comportements discourtois observés sur la route relèvent d’un manque de formation, de l’ignorance des règles de circulation, mais également de l’inaptitude à la conduite et d’une certaine indiscipline», dénonce M. Faye, par ailleurs président du comité de pilotage de la Pwa, renseigne le Quotidien.

Source : La rédaction de Guestoul avec senego

Les dernières actualités